↑ Revenir à Coaching

Individuel

L’homme est un produit qu’il faut développer, et comme il se dit être une personne, on appelle cela le développement personnel (B.Rappin). Le coaching par du principe que les talents sont en chacun de nous et qu’il suffit d’un effet, d’une actualisation, d’une situation pour le faire émerger. On parle aussi parfois de potentiels lorsque l’on pense aux talents, le potentiel étant ici pour notre part une réalité non actualisée.  

Le coaching individuel est un accompagnement d’une personne par un coach (qualifié), formé à cette spécificité et dont la formation est actualisée. Cette dernière est confrontée régulièrement à la réalité de l’exercice de la pratique, elle va ainsi nourrir le coach et enrichir sa théorie (praxis). C’est en tout cas la vision de ma pratique.

L’action d’accompagnement commence par la description d’une situation connue (état initial) avec pour objectif d’aller vers une nouvelle situation plus confortable (état souhaité). Par confortable, j’entends plus efficace, plus efficiente. C’est une démarche de performance, de facilitation, d’apprentissage, d’adaptation et de développement (O.Bernhardt).

Ce n’est pas de la formation, du tutorat, du conseil, de l’expertise et surtout de la thérapie. Le coaching ne s’applique qu’à la sphère professionnelle. La relation s’inscrit dans un climat de confiance et par une approche sur-mesure, aucun contrat, aucune mission ne se ressemble réellement, c’est aussi ce qui fait la qualité de ce métier pour qui accepte d’être remis en question sur son savoir par la pratique (Y.Richez).

Le contrat défini un objectif à atteindre et un nombre variable de séances (de 8 à 10) dont la durée est généralement d’une heure et demi à deux heures.

Le contrat peut-être bipartite c’est à dire entre un client et le coach ou bien tripartite c’est à dire entre un prescripteur (DRH, DG, Chef de Service, …) le coaché et le coach. L’ensemble des échanges entre le coaché et le coach sont couvert par le secret professionnel. De plus un code de déontologie fourni en même temps que le contrat permet de connaitre les limites et le champ de l’intervention.