«

»

Sep 13

Contexte vs Concept

Le coaché prend appui régulièrement sur ses récits de vie pour expliquer tel ou tel comportement ou bien telle émotion, la majeure partie des séances commencent souvent de la même manière avec le même protocole. Le coaché rentre alors dans des monologues en expliquant ce qui s’est passé, ce qu’il a du répondre, ce qui a entraîné telles actions, etc … c’est ce que je nomme produire du « contexte ». C’est-à-dire que le coaché transforme alors la séance de coaching en discussion amicale où chacun ajoute son point de vue à la situation et où chacun débat du bien fondé de telles ou telles remarques.
Nous sommes alors dans une logique linéaire de causalité – A fait çà, donc B réagi ainsi – (Angel & Amar, 2005) mais, ce n’est pas du coaching, c’est une discussion amicale.

La difficulté récurrente – jusqu’à acceptation – est bien d’expliquer la différence entre produire du contexte et produire du concept.

Produire du contexte, c’est raconter les faits, les décliner suivant différents angles mais cela devient vite sans intérêt dès lors que l’on se limite seulement à cela. L’idée est donc de se distancer de cela et de définir du concept.

Produire du concept, c’est décrire comment cette situation s’est produite. Quels sont les enjeux qui ont permis d’en arriver là ? Quels sont factuellement les raisons de ces échanges ? Qu’est-ce qui se joue là ? Comment l’ensemble des émotions des deux protagonistes ont-elles conduit ce déroulement ?

C’est ici que la notion de Méta (au-dessus de) est à introduire. De façon métaphorique, la fonction Méta serait à appréhender sous la forme d’une personne qui serait capable de regarder la situation en temps réel (comme le ferait une caméra) et d’analyser les scènes (comme le ferait un réalisateur). On parle alors de Méta-communication.

Cette position de Méta communication, c’est-à-dire la communication sur la communication, est importante dans les processus d’échanges verbaux et dans l’accompagnement. En effet, elle permet de prendre de la distance par rapport aux faits et de trouver les raisons de ce qui se joue.

Le coach est souvent au carrefour de deux mondes, celui du coaché qui produit du contexte et celui de la demande initiale qui peut parfois se traduire par « je souhaite changer mais sans renoncement », c’est ce qui explique parfois la production de contexte plutôt que de concept.

Alain Huau

Alain Huau

Expert de la relation clients depuis plus de 15 années
Une grande pratique de la gestion du support client sur l’ensemble de l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA)
28 années d’expérience dans l’industrie, les services, le développement logiciel, l’intégration de systèmes, la conduite de projets, …
Diplômé Universitaire Executive Coaching de Dirigeants et de Managers (Université de Cergy Pontoise)
Alain Huau